Sandrine Moreau, Sophrologue

Déménager, un stress salutaire !

Chaque nouvel habitat nous incite à nous interroger sur notre identité : « Qui suis-je ? Où en suis-je de ma vie ? Ai-je réussi ? En suis-je satisfait ? »

Après le deuil et le licenciement, le déménagement arrive, selon plusieurs études, en troisième position des facteurs de stress.

Robert-S.-Donovan

Robert-S.-Donovan

Rien d’étonnant pour la psychothérapeute Christine Ulivucci: «Un déménagement, au même titre qu’un décès ou un licenciement, réactive tout ce qui est lié à l’idée de perte. C’est un passage, un seuil à franchir. On quitte quelque chose de connu, on ferme définitivement une porte.»

« Vider les placards oblige, en quelque sorte, à revisiter son passé, les bons comme les mauvais moments. Car on ne remue pas seulement des objets mais plus encore des souvenirs. C’est une période de grande sensibilité. Trier, c’est forcément laisser une partie de soi. Cela explique d’ailleurs que beaucoup de personnes aient du mal à jeter : elles craignent d’être dépossédées d’elles-mêmes.» Néanmoins, reconnaît la psychiatre Marie-Claude Gavard, le tri possède aussi des vertus thérapeutiques, ainsi permettrait-il de s’alléger du poids du passé.

 (http://sante.lefigaro.fr/actualite/2011/05/01/10847-stress-demenagement)

La sophrologie peut vous accompagner durant cette période transitoire :

  • Se détendre afin de se libérer du stress
  • Profiter d’un sommeil récupérateur
  • Regarder vers l’avenir : se projeter dans son futur environnement, imaginer sa nouvelle vie, penser à l’aménagement, les couleurs, les meubles…

Je profite de cet article pour vous informer du transfert, très prochainement, de mon cabinet de sophrologie à Labège.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *