Sandrine Moreau

Des outils pour des nuits complètes et récupératrices

Les Français dorment de plus en plus mal ! Un quart déclarent souffrir de troubles du sommeil et la moitié se sentent fatigués au travail.

https://www.doctissimo.fr/html/psychologie/bien_dormir/articles/9406-troubles-sommeil-francais.htm

L’institut National du Sommeil et de la Vigilance réalise chaque année une enquête. Elle a permis de montrer que les Français se plaignent de manquer de sommeil et surtout, d’avoir des nuits de mauvaise qualité. 

Ce mauvais sommeil s’aggrave et touche tous les âges.

Des centres du sommeil existent dans toute la France. Ils permettent de réaliser des examens poussés tels que des enregistrements somnographiques et réunissent des spécialistes des troubles de la nuit. Les délais de consultation s’allongent. Les adultes ne sont pas les seuls à consulter, les troubles du sommeil touchent également les adolescents et les enfants.

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/liste_centres.pdf

En premier lieu, il est important de comprendre comment le sommeil fonctionne, d’identifier si vous dormez suffisamment et si vous respectez l’hygiène du sommeil. Pour ensuite, pouvoir agir en disposant d’outils et d’accompagnement personnalisé en sophrologie et / ou hypnose.

  • Le sommeil, comment ça marche ?

Il est important de reconnaitre ses signes d’endormissement pour ne pas rater le train du sommeil quand il se manifeste. Sinon vous êtes bon pour attendre le cycle suivant, 90 minutes plus tard. Chacun a ses propres signes d’endormissement : les yeux qui piquent, les bâillements, des légers frissons, la tête lourde, un changement d’humeur, signifiant le top départ vers le lit surtout sans passer par l’ordinateur, la maison à ranger ou autre activité qui sinon, au bout de dix minutes vous détournent du train du sommeil.

Le sommeil comprend 4 à 6 cycles qui durent chacun environ 1h30. Il se divise en sommeil lent et sommeil paradoxal :

– Le sommeil lent correspond à 75% de la nuit, c’est un sommeil à ondes lentes qui est divisé en 4 phases :

 Le sommeil léger (2 phases) : votre corps a une faible activité, détente musculaire et mentale.

 Le sommeil profond (2 phases) : votre corps et votre cerveau sont totalement au repos. Sommeil lourd, reposant. Difficile de se réveiller lors de ce stade. Ondes delta. Augmentation de l’immunité, cicatrisation, croissance. Cette phase de sommeil est la plus réparatrice physiquement et psychiquement.

– Le  sommeil paradoxal correspond à 25% de la  nuit (REM rapid eyes movement) : c’est un sommeil à ondes rapides (ondes alpha). Les muscles sont complètement relâchés mais le cerveau a une activité se rapprochant de celle de l’éveil, d’où le paradoxe car la personne est endormie. C’est la période où vous rêvez, c’est aussi un temps dédié à la mémorisation et à la création. il est plus fréquent en 2e partie de nuit. Récupérateur de la fatigue psychologique. Phase importante pour le stress et la mémoire.

Le sommeil est plus profond et plus récupérateur en début de nuit qu’en fin de nuit. On dit les heures de sommeil avant minuit comptent doublent. En réalité, les premières heures de sommeil restent les plus importantes.

Latence : entre 2 wagons, moins de 3 minutes, nous n’avons pas conscience de ce réveil.

le train du sommeil
Le train du sommeil

Le sommeil, à quoi ça sert ?

Qu’avez-vous observé lorsque vous avez, sur la durée, un sommeil perturbé, insuffisant ou non réparateur ?

  • Altère la santé et l’état d’être : la fatigue, le manque d’entrain, la baisse de moral et le changement d’humeur, le manque d’attention et de concentration, les oublies, les pertes de mémoire, perte de tonus. Tous votre métabolisme fonctionne au ralenti, trop épuisé !
  • A terme, le manque de sommeil réparateur favorise les risques d’obésité, de diabète, de maladies cardiovasculaires. Il impacte également votre système immunitaire, vous devenez alors plus sensible aux infections (bactérie, virus, parasite…).
  • Pour compenser ce manque d’énergie, le réflexe est souvent de manger plus d’aliments sucrés ou tonifiants (chocolat, biscuits, barres de céréales, boissons énergisantes, café…). Ces aliments ont peut-être un effet à court terme et un coté réconfortant mais peu à peu ils épuisent encore plus votre organisme en l’intoxiquant et en favorisant la prise de poids.

Le sommeil met au repos complet notre organisme, aussi bien sur le plan physique que psychologique.

  • Les bénéfices physiques et physiologiques :

*le sommeil restaure l’énergie physique (reconstitution des stocks énergétiques)

*il déclenche la sécrétion d’hormones responsables du renouvellement des cellules et des tissus

*il libère la mélatonine, l’hormone de régulation éveil-sommeil

*régulation des fonctions comme la glycémie => risque de surpoids, de diabète

*élimination des toxines =>  respiratoires, glandulaires, cardiovasculaires : l’insomniaque a deux fois plus de maladies cardiovasculaires

*stimulation des défenses immunitaires

 

  • Les bénéfices psychologiques :

*il permet d’évacuer les tensions et la fatigue de la journée

*il joue un rôle dans l’apprentissage, la mémorisation, la résolution de problème

*il permet de résister au stress et à l’anxiété, régulation de l’humeur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *