Étiquette : sport

Mental Gagnant Blog

Mental gagnant

Mental gagnant

Hier, jeudi 7 avril 2016, à Toulouse, le champion olympique Edgar Grospiron nous a offert une superbe conférence « Mental gagnant ». Son site internet :  http://www.grospiron.net/#section-1 mentionne « Une conférence sur la motivation d’Edgar Grospiron, c’est un moment privilégié que les auditeurs gardent longtemps en mémoire. Dans le style qu’on lui connaît, Edgar s’appuie sur son parcours de champion sportif et explique avec simplicité et humour comment sa motivation l’a porté au meilleur niveau mondial en ski de bosses.

Ses propos s’adressent à tous les publics et tous les métiers de l’entreprise : la motivation est un levier universel, à utiliser dans sa vie professionnelle et pourquoi pas, dans sa vie personnelle ».

A 12 ans, il dit à sa mère son rêve d’être le meilleur skieur du monde.

Trois ans avant les Jeux Olympiques d’Albertville, il annonce « je vais gagner les jeux ». Rien avoir avec de la frime, le champion s’inscrit dans une logique de progrès.

Hier, à la fin de la conférence, l’enthousiasme était général. Edgar Grospiron nous a donné une belle leçon de vie, et chacun avait envie que les mots entendus continuent à raisonner en soi bien après la conférence.

 

Un pêle mêle des propos tenus hier :

  • Gagner ce n’est pas la technique, c’est une question de penser

  • Là ou la plupart des personnes voit des problèmes, le champion voit des opportunités et trouve des solutions

  • Mieux vaut chercher à améliorer ses points forts qu’essayer de progresser sur ses points faibles

  • Nous sommes les premiers responsables de nos résultats. Développer des qualités pour être libre et autonome, être capable de se prendre en main

  • Si tu veux gagner, il ne faut pas chercher à plaire

  • Gagner c’est sortir du cadre, accepter de déplaire

  • Gagner et plaire sont deux choses différentes

  • Ce n’est pas le résultat, le titre qui fait le champion. C’est l’intention qui fait le champion. Ce n’est pas le résultat le plus important mais la manière de l’obtenir

  • La motivation se travaille, l’ambition donne de la perspective

 

 

Mental gagnant

Blog

Roland Garros : Tsonga, la métamorphose avec la sophrologie

Tsonga pratique la sophrologie

Lors du dernier tournoi de Roland-Garros, Tsonga a affiché un visage différent des années précédentes. Plus serein, il semblait imperméable à la pression. Le Manceau pratique la sophrologie pour harmoniser son corps et son esprit et surtout, pour chasser ses peurs et son stress. « Il s’est remis en question et surtout il s’est recentré sur lui-même, » explique Nicolas Escudé, un de ses conseillers, qui ajoute : « avant, il avait tendance à se disperser sur le terrain. Depuis le début de cette quinzaine, il a l’air d’avoir compris pas mal de choses et c’est assez remarquable. »

MaxPPP

http://www.franceinfo.fr/sports/tennis/article/roland-garros-tsonga-la-metamorphose-688458

La sophrologie pour une performance sportive optimale

Pour parvenir à un haut niveau dans de bonnes conditions, beaucoup de sportifs utilisent la sophrologie en préparation mentale. Car à ce niveau, le mental fait toute la différence. Motivation, concentration, maîtrise du stress, confiance en soi sont en effet la clé de la réussite.

Un match crucial, une pression psychologique intense, une tension musculaire excessive… Chaque sportif y est soumis et sait combien l’excès de stress peut quelques fois lui faire perdre ses moyens et faire basculer le cours des événements.

Non maîtrisé, le stress peut entraîner de nombreux facteurs d’échec, comme un rétrécissement du champ de vision, une mauvaise coordination motrice, des problèmes de timing (trop impulsif ou bien trop lent) à des moments décisifs, ou bien des pensées parasites qui viennent troubler la capacité d’action du sportif.

Pire encore, le stress est parfois à l’origine de blessures dues à une tension musculaire trop importante ou à un manque de concentration. Le travail sophrologique, en affinant les sensations, va entre autres permettre à l’athlète de gérer ce stress finement et automatiquement pour une performance optimale.

Raymond Abrezol est l’un des premiers Sophrologues à avoir utilisé les techniques de sophrologie appliquées au sport en tant que préparateur mental. Il a ainsi contribué à l’obtention de plus de 200 Médailles Olympiques et de championnats du monde grâce à la pratique de la sophro-pédagogie sportive.

Les intérêts de la sophrologie pour les sportifs

La sophrologie présente plusieurs intérêts pour le sportif qui doit accomplir des actions et des gestes très précis dans des conditions stressantes. D’un autre coté, le sportif a besoin d’un certain niveau de stress pour performer. L’idéal sera donc un stress maximal positif (ou eustress) sans basculer dans l’excès (surstress). La pratique régulière de la sophrologie permet cette gestion du stress.

La sophrologie développe également la connaissance et la maîtrise du corps, la capacité à sentir son corps et son positionnement afin de gagner en précision. Une perception fine et précise des mouvements, des accélérations, par exemple. Elle permet également de gérer son effort et de ne plus solliciter les muscles inutilement par une tension accrue et mal orientée. Le travail sur la respiration vient compléter le travail de gestion du stress en offrant d’excellents outils d’oxygénation rapide et en agissant en profondeur.

La faculté de concentration dans l’ici et maintenant, développée par la sophrologie, va permettre au sportif de ne plus être dispersé par des pensées parasites ou des éléments extérieurs perturbateurs. La compétition, dans son exigence de performance, peut avoir des conséquences sur le sportif dans son estime de soi, estime régulièrement remise en question.

Sophrologie et training mentalLe travail de confiance en soi va désamorcer les stratégies inconscientes d’échec, la motivation du sportif pourra alors exprimer son plein potentiel. Car la sophrologie permet à chacun de mieux se connaître, d’identifier ses craintes et de mieux se situer par rapport à ses objectifs, à l’adversaire, au public…

La sophrologie apprend également à reprogrammer la sensation de douleur : en se concentrant sur d’autres perceptions, en visualisant des images de bien-être, et en maîtrisant sa respiration.

Enfin, la gestion de l’émotionnel (pierre angulaire du travail de sophrologie) contribue à l’efficience du sportif qui reste concentré sur son objectif en toutes circonstances.

http://www.sport-passion.fr/conseils/sophrologie-sport.php

 

Blog

Sophrologie et cyclisme – Pendant la compétition

Le Tour de France 2014 a débuté le 05 juillet. C’est l’occasion de revenir sur la préparation physique et mentale des coureurs. Le cyclisme est un sport qui de plus en plus a recours à la sophrologie.

Adam Bowie via Flickr
Adam Bowie via Flickr

Le mental : Il doit être détendu, l’intérieur est calme, apaisé, et ce malgré l’enjeu. La faculté de concentration est tournée vers le présent, sur l’instant. Il n’y a pas de prise en compte du passé, ni de l’avenir. Le coureur doit avoir la capacité d’être enfermé dans une bulle tout en ayant libre accès à l’ensemble des informations extérieures et intérieures.

Le corps : les muscles qui ne sont pas directement impliqués dans l’effort musculaire et qui maintiennent la posture sont à la juste tension. Il doit y avoir de la fluidité, de la souplesse dans les mouvements. Le coureur se fait confiance et n’est pas dans l’analyse. Il est « présent », capable d’accélérer ou d’attendre patiemment si c’est nécessaire, sans se laisser déborder par des émotions ou des pensées négatives.

Le geste signal : plus le coureur avance dans l’âge et plus il a des problèmes d’asthme à l’effort. Le coureur pourra effectuer (travaillé en séance) le geste signal lorsqu’il sent la crise venir. Il se détend automatiquement et repense à tout ce qu’il doit faire pour éviter la crise.

Retrouvez le dossier complet dans Cyclism’Actu, en collaboration avec Laurent Favarel, sophrologue dans le monde du sport. Le cyclisme est un sport qui de plus en plus recourt à la sophrologie

http://www.cyclismactu.fr/news-dossier-la-sophrologie-dans-le-cyclisme-1-4-40547.html


VIDÉO EXPLICATIVE – DYNAMISATION par Cyclismactu

http://www.cyclismactu.fr/news-dossier-la-sophrologie-dans-le-cyclisme-2-4-40642.html


VIDÉO EXPLICATIVE – REVEIL MUSCULAIRE par Cyclismactu

http://www.cyclismactu.fr/news-dossier-la-sophrologie-dans-le-cyclisme-3-4-40643.html


VIDÉO EXPLICATIVE – RELAXATION DYNAMIQUE par Cyclismactu

http://www.cyclismactu.fr/news-dossier-la-sophrologie-dans-le-cyclisme-4-4-40644.html


VIDÉO EXPLICATIVE – RECUP SOMMEIL par Cyclismactu

Blog

Un niveau de testostérone en hausse chez les supporters…

À l’instar des joueurs, les supporters d’une équipe voient leurs niveaux de testostérone et de cortisol augmenter au cours d’un match de football. Cet effet est évidemment renforcé selon le niveau d’intérêt que le supporter porte à la rencontre.

Autant dire que pour une Coupe du monde, vu les enjeux, le baromètre est susceptible de monter très haut.

GRodal via Flickr
GRodal via Flickr

Une étude du « New England Journal of Medicine » a observé 4.279 patients allemands durant les précédentes Coupes du monde afin de relier stress émotionnel et événements cardiaques.

La sophrologie peut vous aider, avec des exercices simples, à vous détendre :

La première chose est d’évacuer les tensions musculaires et mentales. Pour cela, vous allez faire un exercice de contracter/relâcher qui s’appelle sophro déplacement du négatif. En position assise, vous inspirez par le nez, bloquez la respiration, contractez tout le corps, soufflez par la bouche, déplacez le négatif en poussant les bras vers l’avant comme pour jeter au loin une boule de tension.

Le deuxième exercice s’appelle la respiration apaisante. Vous allez inspirer par le nez doucement et soufflez par la bouche très lentement comme pour souffler dans une paille. A l’expiration, vous chassez toutes les tensions. Cette respiration calme le rythme cardiaque ce qui permet d’abaisser la montée d’angoisse. A faire au moment des tirs au but !!!

Daniele Zanni via Flickr
Daniele Zanni via Flickr